Albert Labbouz
 
Bienvenue dans mes mots...  

 
 
poésie - slam

 10 mars 94
 A croire les hommes
 Survivante
Recueil "L'inhumaine":
 Dans la ville blanche
 L'inhumaine
 Cadavres

DE CE PAYS DE PORCELAINE

De ce pays de porcelaine
Je veux te voir puisque je t’aime

De cette ville de malheur
Je veux te voir puisque je te pleure

De ce continent de silence
Je veux te voir puisque je te pense

De cet océan de plénitude
Je veux te voir puisque je suis sans habitude

De cette planète de désordre
Je veux te voir puisque je suis sous tes ordres

De cette constellation de mélancolie
Je veux te voir puisque tu m’oublies

De cette profondeur abyssale
Je veux te voir puisque je porte tes habits sales

De  ce sommet de certitude
Je veux te voir puisque c’est la servitude.

De ce désert de cacophonie
Je veux te voir puisque je te suis démuni

De ce no man’s land d’imbécillités
Je veux te voir puisque je suis inhabité

De cette banquise de non dits
Je veux te voir puisque c’est ta comédie

De ce volcan d’amour maudit
Je veux te voir puisque c’est ta tragédie

Dans cette nuit au rêve unique
Dans mon sommeil onirique
Tu m’as murmuré très cynique
Cette pensée machiavélique
Sans même me permettre une réplique
Tu as disparu dans ta nuit électrique
Laissant sur mon oreiller de panique
Cette phrase enigmatique

De ce pays de porcelaine
Je veux te voir puisque je t’aime…


 Copyright Albert Labbouz, Désespoir production

 




 
 
     
top retour en haut
     

© 2007, Albert Labbouz & Désespoir Productions. Déclaration CNIL N° 1253407.
Webmaster: Patrice Clos - Contact Webmaster ici.